Konnichi wa,

Deux nouvelles majeures cette semaine :

  • L'arbre a été coupé.

Il va être transformé en "monument" commémoratif après découpe du tronc en neuf tronçons qui seront évidés pour le traitement, puis réassemblés sur une tige de carbone plantée dans des fondations.

Les branches ne pouvant être traitées de cette façon, des répliques en plastique (!!!) seront créées puis assemblées au tronc.

On ne sait pas encore ce qu'il adviendra des racines.

La mairie a fait un appel aux dons au Japon et à l'international, mais déclare n'avoir pour l'instant obtenu que 15% des fonds nécessaires à cette opération.

http://www.japantimes.co.jp/text/nn20120913b3.html

  • L'atome n'a plus la cote (?).

Le cabinet du Premier Ministre japonais a officiellement annoncé sa décision de vouloir se dégager de la dépendance nucléaire à l'horizon 2040, sans pour autant donner des précisions sur la manière d'y arriver.

"Cette annonce apparait comme purement électoraliste [...] et prématurée", a déclaré un professeur d'université, expert en politique énergétique.

Le gouvernement prend des précautions, en annonçant que cet objectif du "zéro nucléaire" pourrait être réajusté, en fonction de la progression technique des systèmes d'énergies renouvelables, et de ... l'opinion publique.

On apprend qu'entre-temps, des réacteurs mis à l'arrêt après la catastrophe vont probablement reprendre du service, dès que la nouvelle commission de sécurité (débutant la semaine prochaine) aura approuvé leur remise en fonctionnement.

Plusieurs régions se sont déjà opposées à ce "zéro-nucléaire" devant la manne économique qu'une centrale et/ou un centre de recyclage représente(nt).

 http://www.japantimes.co.jp/text/nn20120915a1.html

http://www.lemonde.fr/japon/article/2012/09/14/le-japon-annonce-l-arret-progressif-de-sa-production-nucleaire-sur-30-ans_1760288_1492975.html


A bientôt !